Elia HENOUX

Elia HENOUX

Née en 1981, au milieu de cités populaires, j’ai grandi avec l’envie de m’en sortir et de fuir ce milieu austère.
Issue d’une famille sans le sou, très vite j’apprendrai à me débrouiller par moi-même pour me sentir en vie.
Mon besoin vital dès petite, m’évader, je trouverai mon salut à travers les livres. À partir de 6 ans, je passerai le plus clair de mon temps libre cachée sous une table à la bibliothèque municipale. Plus d’une fois, je me suis faite virer au moment de la fermeture.
Mauvaise élève, la seule matière qui m’intéressait était le français, enfin, seulement à la fin du cours lorsque la maîtresse m’autorisait à lire un livre jusqu’à la sonnerie.
En grandissant cette passion ne me quittera pas, elle s’amplifiera même. Désormais, je ne lis plus, je dévore littéralement tout ce que je peux.
J’ai coutume de dire qu’à travers chaque livre, je vis une nouvelle vie.
Je découvre les livres lesbiens en 2005 et c’est la révélation. De fil en aiguille, je découvre des pages et groupes Facebook d’auteures lgbt dont je dévore leurs romans. Je suis impressionnée par ces femmes qui mènent leur vie de famille, boulot et écriture. Les années passent, et puis petit à petit l’idée germe dans mon esprit, je veux écrire mon livre, j’ai aussi des choses à dire, à partager.
Janvier 2020, je pose les premiers mots sur une feuille et malgré quelques doutes durant mon parcours, le 19 octobre 2020, j’écris le mot fin.
Aujourd’hui, mon rêve est devenu réalité, et ce rêve, s’il s’est réalisé c’est parce que j’ai eu de très bons modèles alors merci à vous les auteures.

Bibliographie